Planification

L'électromobilité pose de nouveaux défis qui doivent être maîtrisés: pour permettre l'utilisation de véhicules électriques dans des services réguliers, une planification détaillée doit être effectuée à l'avance. De plus, le personnel de l'atelier et les chauffeurs doivent être formés. Découvrez ici certains aspects à prendre en considération.

L'électrification des lignes de bus est réalisée prioritairement dans les zones urbanisées. Les niveaux d'émission dans ces zones y sont généralement plus élevés en raison de la charge de trafic par rapport aux zones rurales.

Pour cette raison, les lignes qui traversent de telles zones densifiées sont analysées lors de la première phase de planification. Ainsi, la charge d'émission y peut être réduite par des lignes de bus électrifiées circulant sur ces routes.

Cependant, la mise en œuvre de véhicules purement électriques dans notre parc de véhicules pose de nouveaux défis opérationnels.

 

Si les bus classiques peuvent être normalement utilisés sur des lignes régulières tout au long de la journée, les bus électriques posent des aspects qui réduisent cette plage et qui forcent de revoir le plan de déploiement de la flotte.

Actuellement, l'autonomie moyenne des bus électriques est d'environ 200 km avant de devoir les recharger. Celle-ci diffère néanmoins en fonction de l’emploi du véhicule

Les facteurs d’influence significatifs en ce qui concerne les batteries utilisées et donc la portée sont par exemple:

  • la topographie de la ligne ;
  • la vitesse moyenne ;
  • la circulation ;
  • le style de conduite du conducteur ;
  • la consommation d'électricité d’appareils supplémentaires (chauffage, climatisation, ...) ;
  • la température extérieure

 

 

Si un véhicule doit être utilisé du matin au soir, il est essentiel de le recharger. Cela peut se produire au terminus d’une ligne ou dans l'un des dépôts du groupe Voyages Emile Weber. Une fois rechargé, le véhicule est à nouveau prêt pour reprendre son service.

 

 

Les cycles de recharge doivent également être inclus dans la planification car la puissance existante et la quantité d’électricité dans les dépôts ne sont pas illimitées. Une gestion intelligente de la charge permet de contrôler les exigences et de conserver une vue d'ensemble, car sin un véhicule électrique n’a pas été rechargé, il ne pourra pas continuer son trajet.

La formation du personnel de l’atelier est tout aussi importante que la planification du déploiement des véhicules, qui est soigneusement planifiée, afin de maintenir et d’entretenir la nouvelle technologie. Des spécialistes sont venus à Canach à cette fin pour former le personnel d’un point de vue théorique et pratique.

Le personnel de conduite doit également être formé pour conduire correctement les nouveaux véhicules. Une attention particulière devrait être portée à un style de conduite prédictif et à une récupération maximale. Grâce à ce processus, l'état de charge du véhicule est à nouveau relevé. Le style de conduite est un facteur déterminant pour la portée des véhicules électriques.