Historique

Les origines du programme « empoweringMobility » remontent à l'année 2009. A l'époque, les motorisations alternatives étaient de plus en plus un sujet de discussion. En attendant le tout-électrique, la technologie hybride s'est imposée comme technologie de transition.

 

C'est ainsi que Voyages Emile Weber a commandé deux autobus hybrides à double articulation auprès du constructeur suisse Hess. C’est autobus d’une longueur totale de 25 mètres roulent sur la ligne 16 du réseau AVL (Autobus de la Ville de Luxembourg) entre l’aéroport et Hesperange.

 

Un an plus tard, la société a mis en service deux autobus standards hybrides (12 mètres) du constructeur Volvo. Ceux-ci sont principalement en route sur la ligne 165 entre Medingen et le quartier de Gasprich à Luxembourg-Ville. Cette ligne appartient au réseau RGTR (Régime Général des Transport Routiers).

 

C’est avec le slogan « plus propre & moins cher » que le nouveau service de taxi WEBTAXI se met en route sur le chemin du développement durable : à côté d’une tarification claire et transparente, ce sont surtout les dix véhicules hybrides du type Toyota Prius aux couleurs orange qui ont tapé à l’œil.Aujourd’hui, WEBTAXI compte plus de 74 taxis hybrides et 38 taxis électriques.

 

La prochaine étape a été entamée en janvier 2015, et cela avec une première mondiale : Voyages Emile Weber a présenté le projet UREVO (pour « Urban Revolution ») et mis en service trois autobus à double articulation du type « plug-in hybride ». Le constructeur de ces véhicules était à nouveau Hess, les composantes électriques par contre venaient de Vossloh-Kiepe. La révolution consistait par le fait que ces véhicules étaient équipés d’un système de management de l’énergie intelligent permettant de traverser le centre-ville de Luxembourg en mode 100% électrique. Ce système a été programmé à l’avance pour la ligne 16 du réseau AVL (Autobus de la Ville de Luxembourg) de manière à ce que la génératrice diesel montée à bord du véhicule s’éteigne lorsque l’autobus pénètre dans le centre-ville. En ressortant du milieu urbain, la génératrice se rallume pour recharger les batteries quand l’autobus continue son trajet en mode de régénération. Les batteries se trouvent sur le toit et sont répartis sur deux paquets pour un poids total de 800 kg par autobus. De plus, les véhicules peuvent être rechargés pendant la nuit avec un câble de rechargement à dépôt de Canach.

 

En juillet 2015, WEBTAXI a accueilli deux taxis 100% électriques dans sa flotte – les premiers taxis électriques au Grand-Duché de Luxembourg. Ces véhicules (modèle e6) proviennent du constructeur chinois BYD (Build Your Dreams) et ont une autonomie de 250 kilomètres.

 

En mai 2017, le prochain produit de Voyages Emile Weber a été électrifié: il s’agit du premier bus sur demande 100% électrique de Luxembourg. Pour le « Mamer Ruffbus », un véhicule du type « Midbasic » a été commandé auprès du constructeur néerlandais VDL. Ce minibus dispose d’une autonomie de 250 kilomètres et un moteur d’une puissance de 140kW. Le VDL Midbasic est construit sur le châssis du Sprinter de Mercedes-Benz et peut accueillir jusqu’à 8 personnes. Depuis lors, 7 services sur demande fonctionnent à l’électrique au sein du groupe Voyages Emile Weber.

 

En 2018, deux grands projets d’envergure ont pu être réalisés : Le 8 février, la ligne RGTR 306, qui relie Bettembourg à Dudelange, a été électrifiée. Cet événement a été fêté en présence de François Bausch, Ministre du Développement durable et des Infrastructures.

Sept autobus du type VDL Citea LLE-99 Electric ont été acquis à cet effet. Ceux-ci sont rechargés au dépôt de Bettembourg, siège de la société Autocars Pletschette qui appartient au groupe Voyages Emile Weber. Pour les infrastructures de rechargement, plus de 700.000 euros ont été investis. Les véhicules peuvent être rechargés par câble (« Overnight Charging ») tout comme par pantographe (« Opportunity Charging »).

D’un point de vue graphique, les autobus électriques du groupe Voyages Emile Weber tapent à l’œil avec un éclair blanc placé à l’avant des véhicules.

Côté politique, le Ministère du Développement durable et des Infrastructures s’est donné comme objectif de décarboniser entièrement le réseau RGTR avant 2030.

 

Le 28 juin 2018, ce ne sont pas uniquement des autobus électriques qui ont été mis en service mais tout un site d’exploitation qui a été inauguré : pour la société Voyages Ecker, le groupe Voyages Emile Weber a fait construire un nouveau dépôt situé à Bissen. Avec le slogan « L’électrification continue avec la ligne 290 ! », la cérémonie d’ouverture a donné le coup d’envoi pour l’électrification de la ligne RGTR numéro 290 qui relie Mersch avec la capitale. 6 autobus standard du type Irizar ie bus avec une autonomie de 200 kilomètres ont été mis en service à cet effet. Ces véhicules sont rechargés par câble pendant la nuit.

 

La rentrée scolaire 2018 s’est annoncée cette fois-ci par la mise en service du premier transport scolaire 100% électrique pour le compte de la Commune de Bissen. Après une phase de test qui s’est avérée très concluante, ce projet a été continué et présenté officiellement le 31 janvier 2019. Pour cela, Voyages Emile Weber a commandé un autobus électrique du type ICe 12 auprès du constructeur chinois Yutong. Celui-ci dispose d’une autonomie de 200 kilomètres et est rechargé par câble (« Overnight Charging ») dans le nouveau dépôt de Voyages Ecker à Bissen. L’électricité nécessitée provient d’énergies renouvelables.